Elle s’excuse mais les Guadeloupéens ne décolèrent pas

La semaine dernière, sur un live instagram, une influenceuse au pseudo de Alicelimperatrice, a employé des termes très dénigrants pour qualifier l’île de la Guadeloupe sur laquelle elle était en vancances. Elle finit par s’excuser mais les Guadeloupéens ne décolèrent pas.

Sur un live instagram, Alice se plaint d’avoir reçu une amende pour excès de vitesse (95km/h au lieu de 70 km/h). Coutumière du fait, (il ne lui reste que 4 points sur son permis) elle ne se remet pas en question. Elle préfère s’en prendre à l’île de la Guadeloupe et particulièrement à Saint-François. « Trou à rats », « île maudite » « n’y mettez pas les pieds »…

Dans la vidéo, elle continue de plus belle en énumérant un par un tous les défauts qu’elle a pu constater, faisant passer l’île pour un endroit inhospitalier indigne d’être visité.

Voici un court extrait de ce live.

Les Guadeloupéens l’ont très mal pris. Ils ne comprennent pas pourquoi elle se rend sur leur île si c’est pour être aussi insultante.

Face au tollé, l’instagrameuse décide de s’excuser sur Canal 10. Elle réitère ses excuses sur ses propres réseaux.

Alice explique que l’émission lui a permis de découvrir les conditions sur l’île notamment la vie chère dans les territoires d’Outre-Mer ou encore la différence d’infrastructure entre la Guadeloupe et la France métropolitaine.

Mais le mal est fait. Les Antillais sont en colère contre celle qui incarne, pour eux, le non-respect des Métropolitains pour la culture locale. Les commentaires des internautes sont clairs. Ils ne lui pardonnent pas.

Les difficultés économiques et sociales de l’île ne devraient pas faire l’objet de vidéos « moqueuses » sur les réseaux. Elles nécessitent une véritable prise en charge politique. Chômage, vie chère et manque d’infracstructure sont les réalités quotidiennes des habitants qui demandent à ce que leurs voix comptent au plus au sommet de l’Etat et non que leurs problèmes soient le sujet de raillerie pour alimenter la machine à buzz des réseaux. Ils ne demandent pas non plus à être indirectement insultés au travers de propos dénigrants de leur île. Île chargée d’histoire et de mémoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s