Karine Le Marchand : son émission jugée grossophobe

Lundi 11 janvier, sortait le 1er volet de l’émission Renaissance qui suit le parcours de 10 personnes obèses prêtes à maigrir en passant par la chirurgie bariatrique.

Le sujet est louable. Et OUI, l’obésité est une maladie. Dans cet article, nous ne faisons pas l’apologie de l’obésité. Nous n’avons rien contre le fait que l’obésité soit un sujet de discussion, ni rien contre le fait que des personnes veuillent maigrir. Mais alors qu’y-a-t-il de mal dans cette émission ?

Cette émission est grossophobe pour 3 raisons.

Raison n°1 Inversion des rôles, la victime devient le bourreau ( et le bourreau, la victime)

Des personnes grosses, à la télé, il y en très peu. Pour une fois qu’on leur donne la parole, c’est pour venir valider ( évidemment !) que leur corps est détestable et ainsi venir nourrir la grossophie ambiante.

Ne pourrait-on pas rétablir la vérité? Le problème n’est pas le corps supposé détestable des personnes grosses mais l’attitude discriminante des gens qui se pensent supérieures en beauté/compétences par rapport aux personnes grosses. Ce n’est pas à la personne grosse de changer! C’est à tous ces gens insultants de se remettre en question. À quand cette émission Renaissance dans laquelle Mr X passerait de grossophobe à respectueux du corps des autres? Gros ou maigres, tout le monde a le droit au respect.

Les personnes grosses sont les victimes quotidiennes de moquerie, d’insultes et d’humiliation. Mais devinez à qui on demande de changer urgemment? Aux auteurs des agressions? Non! Aux personnes victimes de ces agressions? Évidemment, oui et sous couvert de mieux-être médical comme si une personne ne se résumait qu’à son corps.

La vérité c’est que le corps gros dérange cette société grossophobe alors il doit disparaître. Si le mieux-être des personnes grosses étaient le centre des préoccupations, l’émission aurait déployé une énergie phénoménale pour vaincre les discriminations faites aux personnes obèses.

Or ce n’est pas le cas. Dans ce genre d’émissions, on ne soucie des gros que quand il s’agit de venir jouer les « sauveurs surmédiatisés ». Mais où sont-ils quand les personnes en surpoids sont victimes de discrimination?

Saviez-vous qu’une personne grosse a 4 fois plus de risque d’être au chômage? Les discriminations sont réelles.

Raison n°2 Stigmatiser

Dans ce genre d’émissions, la personne grosse est toujours vue de manière négative. Elle ne peut pas faire ceci ou cela. Il lui manque ceci ou cela. C’est très réducteur.

Il serait donc opportun de montrer les capacités des personnes grosses et d’arrêter de diffuser des images négatives. Pourquoi? Diffuser des images négatives des personnes grosses les exposent au rejet des autres, à la moquerie. Il serait bon de chercher à inverser la tendance.

Raison n°3 Tu dois maigrir à n’importe quel prix

Comme le soulignait une militante du groupe Gras politique, « les chirurgies sont bien faites et là n’est pas le problème. » Nous ne critiquons pas l’acte chirurgical en lui-même.

Seulement, les chirurgies bariatriques ne sont pas des actes anodins et présentent ( comme toute chirurgie!) des risques post-opératoires. Ce serait bien de ne pas banaliser les actes chirurgicaux car ce n’est pas parce que l’on est gros que l’on doit risquer sa vie dans une opération.

De plus, les prises en charge post-opératoires de cette chirurgie sont catastrophiques de l’aveu même de Karine Le Marchand qui dit dans le journal Le Point :

N’oublions pas la misogynie!

Le patriarcat n’est jamais loin dans ce genre d’émissions. Quand on parle de « maigrir », le message est bien sûr destiné prioritairement aux femmes. Sur les 10 candidats, 9 sont des femmes. Pourtant l’obésité ne touche pas plus les femmes. Selon Sante public France, « 54 % des hommes et 44 % des femmes sont en surpoids ou obèses (IMC ≥25). Cette prévalence augmente avec l’âge. »

Mais alors pourquoi choisir prioritairement des femmes pour l’émission? …

À bon entendeur!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s