Femme Noire : la misogynoir expose au mal-logement

En France, les femmes Noires sont plus exposées au mal-logement parce qu’elles sont femmes ET noires. Elles subissent donc la misogynoir, terme qui regroupe toutes les discriminations dont sont spécifiquement victimes les femmes Noires.

Le mal-logement correspond à un logement de mauvaise qualité ( absence de chauffage, eau courante, électricité…) ou trop petit. Le mal-logement c’est aussi ne pas avoir un logement à soi ( être hébergé, hôtel, vivre dans le rue etc…). Quatre millions de personnes sont concernés par le mal-logement.

Être une femme

Être une femme expose au mal-logement selon le Centre de recherche de d’information socio-politique. Les femmes sont discriminées au niveau de la location. De même, du fait de l’inégalité salariale, elles sont beaucoup plus victimes de la précarité.

Parmi les femmes, les femmes avec enfants sont les plus susceptibles d’être mal logées du fait du faible revenu du foyer.

Être Noir.e

Les Noirs sont victimes du mal logement à cause de 2 facteurs.

Le premier facteur est le racisme qui entraîne une discrimination au logement. Malgré des revenus suffisants, nombreux sont les candidats Noirs qui se verront refuser un logement. Les exemples de racisme sont nombreux dans ce domaine.

Source AJ+

La précarité est la deuxième cause. Cette précarité est du à un chômage élevé qui touche particulièrement les Afrodescendants. En Belgique, selon le magazine Belga, les Afrodescendants sont 4 fois plus touchés par le chômage que les Blancs. En France, les personnes immigrées Noires sont 3 fois plus touchées par le chômage que ceux de nationalité française. Il est de 14% chez les hommes immigrés et de 17% chez les femmes immigrées alors qu’il n’est que de 8 % chez ceux de nationalité Francaise selon l’Insee.

Les témoignages des personnes françaises d’origine africaine confirment ce fait. Il y a une discrimination à l’embauche.

La précarité est un frein à l’accès à un logement décent.

Être Femme ET Noire

Être une femme Noire, c’est être confronté au sexisme de la société et au racisme de cette même société. La femme Noire n’a pas le privilège d’être « homme », ni le privilège d’être « Blanche ». Plusieurs obstacles se dressent devant elle, et en font la candidate parfaite à la précarité et donc au mal-logement.

Madeline T., d’origine africaine, en est un triste exemple. Elle vit avec ses 5 enfants dans 11m2 et paie pourtant 600€ par mois. En plus d’être surpeuplé, ce logement est insalubre et sans électricité. Malgré ses demandes de relogement, ses plaintes auprès de la propriétaire de l’appartement et son passage au tribunal, rien n’avance.

Un reportage lui a été consacré sur YouTube. Parfois, un passage télévisuel peut accélérer certaines situations. En espérant que ce soit le cas pour Mme T.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s