Le racisme contre les femmes Noires dévoilé : Tayc et AMECAS obligés de s’excuser

La misogynoir ( discriminations contre les femmes Noires) n’est pas nouvelle à l’intérieur de la communauté Noire. Mais depuis quelques années des voix notamment celles des afroféministes se sont faites entendre et ont fait de la lutte contre la misogynoir une priorité. Et les résultats sont là. La misogynoir n’est plus tolérée.

Malheureusement, la discrimination reste très présente. Pour exemple, Tayc et des membres d’AMECAS ont eu des propos outranciers envers les femmes afrodescendantes.

D’anciens tweets de l’artiste Tayc ont refait surface et ont montré toute la misogynoir de ce dernier. « Y en a marre des Negresses »,  » sale negresse » sont les termes peu flatteurs qu’il a employé pour communiquer avec certaines femmes de sa communauté.

Dans un premier temps, afin de se défendre, il a prétendu s’être fait hacker.

Devant l’incrédulité de la twittosphère, l’artiste a dû revenir présenter ses excuses cette fois-ci au travers d’un texte posté en story instagram.

Cela ne suffit toujours pas à apaiser les tensions car la misogynoir est encore très présente chez de nombreux artistes et dans la communauté Noire tout court.

Ainsi, c’est au tour de l’association AMECAS ( Amicale des Etudiants Caraïbéen Africain de la Sorbonne) d’être pointée du doigt. Une femme Noire sous le pseudo de Tâte yenda kuaku dénonce les propos dénigrants prononcés dans un groupe privé de l’association.

Partagé plus de 80 fois, ce thread a fait l’effet d’une bombe sur le black twitter français. La lanceuse d’alerte fait part de faits très graves indignes d’une association.

L’association a très vite réagi en condamnant les agissements des auteurs de misogynoir allant jusqu’à s’en séparer définitivement.

L’un des accusés s’est excusé de sa conduite prétextant s’être livré sur sa vie privé sans intention de blesser qui que ce soit.

Cette épisode illustre la banalisation de la misogynoir. On s’attendrait à ce que de jeunes étudiants soient plus au faît de ce genre de comportement mais malheureusement les discriminations faites aux femmes Noires sont encore monnaie courante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s