Le racisme déclaré problème de santé publique aux Etats-Unis.

Le COVID-19 a mis en lumière, les effets de plusieurs décennies de racisme systémique contre la communauté Noire aus États-Unis.

La pandémie a touché de manière disproportionnée la communautée noire au niveau économique, au niveau sanitaire par la sévérité des symptômes et par l’inégal accès au soin. À Pittsburgh, on tente de trouver une solution à ce problème.

Une loi a été proposée pour que le racisme soit considéré comme une problème de santé publique. En effet, déjà en 2019, un document montrait que la population Noire avait la plus mauvaise qualité de vie par rapport à celle qu »elle peut avoir dans d’autres villes.

À Pittsburgh, le taux de mortalité infantile parmi les enfants Noirs est beaucoup plus élevé que dans d’autres villes. Les maladies cardiovasculaires et les cancers y sont plus élevés aussi.

La pauvreté des femmes Noires à Pittsbugh est plus élevée que dans la plupart des autres villes et beaucoup plus d’enfants vivent dans des foyers pauvres. L’inégalité basée sur la race et le genre est aussi présente à l’école. Les filles Noires ont moins de chances d’être recrutées dans les grandes écoles.

Autre fait marquant, à Pittsburgh, les filles Noires sont plus facilement à être livrées à la police. ~ un magazine de Pittsburgh

Face à cette loi, un élu républicain Blanc dit ceci “J’ai un problème avec cette façon de parler. C’est comme si cette loi pointait tous les Blancs du doigt et disait que les Blancs sont responsables de… cette inégalité raciale. Désolé mais je ne peux pas supporter ce langage. Nous les gens de droite, nous croyons que le privilège Blanc a été créé par la gauche pour engendrer des divisions. » Un élu démocrate, Joe Jurado lui répondra « les faits n’en n’ont rien à faire de ce que tu penses. »

Et en France alors?

On sait qu’en France, la communauté Noire ne fait pas partie des plus riches. Mais les soins contrairement aux Etats-Unis sont remboursés et pris en charge. Mais qu’en est-il des disparités à l’école par exemple? Des écoles comme Henri IV, qui forment l’élite française, reste très Blanche et élitiste. Combien de Noirs peuvent y prétendre. Certes c’est une école publique mais pour y accéder il faut vivre dans le quartier. Quartier économiquement inaccessible pour la plupart des Noirs.

Le Covid-19 a aussi montré la brutalité policière dirigée vers les personnes racisées. Le racisme en France pourra-t-on un jour être considéré comme un problème de santé publique majeur?

Source : magazine The Root

VJV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s