Botswana : un colosse aux pieds d’argile?

Sculpture située à Gaborone au Botswana. Elle représente les 3 chefs Botswanais qui ont joué un grand rôle dans l’indépendance

Le Botswana a connu une augmentation record de son PIB. Comment ce pays sur lequel personne n’aurait misé il y a 40 ans est en train de surprendre par son économie grandissante ?

Les ressource minières

Le Botswana est riche en diamants qui est sa principale ressource minière. Malheureusement, comme dans beaucoup d’autres pays africains, il ne touche que 85% des bénéfices de sa production en diamants. Les 15% restants vont à une société de diamantaire dirigée par des personnes Blanches d’origine sud-africaines, la société De Beers.

Ressource diamantaire au Botswana

Cela dit, la production de diamant représente un tiers du PIB et 80% des revenus dus à l’exportation. Le diamant joue donc un grand rôle dans la croissance économique.

Les diamants ne sont pas les seules ressources minières. Il y a aussi le cuivre, le nickel, le charbon, le fer et l’argent.

Stabilité politique et prudence économique

La stabilité politique permet de mettre en place des mesures économiques sur le long terme. Ces mesures consistent à éviter les dépenses. Les gouvernement dépense très peu. Les bâtiments sont sobres. Les habitants sont invités à épargner sachant que l’épargne c’est de largent qui est susceptible de pouvoir servir pour de futurs gros ou moyens investissements.

Cette prudence économique est aussi dû au fait que les ressources minières ne sont pas éternelles et qu’il faut penser à d’autres entrées d’argent.

Une croissance en danger

Le Botswana connaît une croissance fulgurante mais il doit faire face à de nombreux défis qui pourraient empêcher la pérennité de cette richesse.

La fin du diamant. Les ressources diamantaires prendront fin dans 15 ans or elles représentent plus de 80% des revenus d’exportation.

Le chômage reste élevé avec plus de 20% de la population qui ne travaillent pas.

La situation sanitaire reste critique avec plus de 20% des adultes atteints du SIDA.

Cependant, le Botswana peut aussi s’appuyer sur d’autres secteurs tels que le tourisme même si cela n’égalera jamais les ressources diamantaires en terme de revenus.

Alors le Botswana : un colosse aux pieds d’argile?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s