« Communautarisme » : un mot inventé pour disqualifier les demandes d’égalité des Minorités

Communautarisme! Communautarisme! Communautarisme! À la moindre affirmation de fierté de ses origines, vous êtes taxés de communautaristes. Vous portez le voile! Communautarisme! Vous voulez vous réunir pour œuvrer pour l’Afrique! Communautarisme! Vous avez un autre drapeau que le drapeau français! Communautarisme !Vous êtes 5 Noir.e.s autour d’une table dans un bar. Communautarisme!

En France, certains pensent qu’il n’y a qu’une seule façon d’exprimer l’identité française c’est-à-dire celle où l’on gomme ses origines. Ainsi, pour les nationalistes, un « vrai » Francais est un Francais qui n’a qu’une seule culture, celle de la France. Sinon, si vous exprimez une autre culture vous devenez un ennemi de la Nation autrement dit un communautariste. Pour certaines personnes, il est impensable d’être Français et d’aimer en même temps son pays d’origine. Il faut choisir soit l’un, soit l’autre comme si les 2 devaient forcément s’opposer. Si vous aimez votre pays d’origine et que vous le revendiquez vous serez taxés de communautaristes.

Une définition

Pour connaitre la définition de ce mot « Communautarisme », on peut regarder ce que le sociologue chercheur au CNRS, Fabrice Dhume dit. « Communautarisme » est un mot qui désigne une minorité « ethnique ». Il ne s’adressera pas à la majorité Blanche.

Il sert à disqualifier le discours des minorités par sa connotation négative. Dès que les Minorités vont demander l’égalité de droit comme par exemple le port de signes religieux ils seront taxés de communautaristes alors que la « communauté dominante » arborait elle dans le même temps des signes religieux qui ne dérangeaient personne comme une croix. Les signes religieux ont été un problème quand ils ont été portés par une Minorité.

Les revendications des Minorités sont perçues comme une menace à la Nation car dans la Nation une seule expression de l’identité est permise c’est-à-dire celle imposée par le groupe majoritaire c’est-à-dire l’identité nationale.

Quelques exemples

Quand des groupes se forment pour dénoncer des discriminations et demander plus de justice sociale, ils sont taxés de communautaristes ainsi leur parole est décrédibilisée alors qu’ils demandent justice. Ils demandent un respect de leurs droits fondamentaux.

Quand on parle de violence policière sur personnes racisées, certaines personnes vont parler de communautarisme. Elle estiment que le caractère « ethnique » n’a rien à voir or c’est une manière de nier les injustices et les discriminations liées à l’origine « ethnique ».

Ceux qui utilisent le terme « communautarisme » oppressent les Minorités et invisibilisent les injustices. Employer le terme « communautarisme » c’est avoir une vision nationaliste de l’identité, c’est prôner une identité Nationale qui gommerait la particularité de chaque individu.

Cette vision nationaliste de l’identité n’est pas l’apanage des personnes Blanches. Des personnes issues des Minorités peuvent partager cette vision nationaliste de l’identité par peur de se faire « traîter » de communautaristes et pour se conformer à la pensée dominante. En effet, il y a des personnes Noires qui vont avoir peur d’exprimer leur amour pour leur pays d’origine ou même de porter des vêtements « africains » pour se conformer à la vision nationaliste de l’identité française. Ils voudront même influencer les autres pour qu’ils gomment tout ce qui est « africain » en eux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s