Villeneuve-la-Garenne : une nouvelle bavure policière (vidéo)

Encore un triste accident sur fond de bavure policière s’est déroulé ce samedi 18 avril 2020 à Villeneuve-la-garenne

Plusieurs témoins présents sur place racontent ce qu’ils ont vu de l’accident. Les témoignages sont unanimes. Le jeune homme a été victime de violence policière.

Versions des faits

Un jeune homme sur une moto-cross circule sur la route. Les policiers eux sont à l’arrêt devant un feu dans un véhicule banalisé. Au moment où le jeune homme arrive à leur hauteur, l’un des policiers aurait alors volontairement ouvert sa portière. La route étant très étroite et à sens unique, le jeune homme percute alors la portière de plein fouet.

Le lieu du drame. La route sur laquelle le jeune homme a été percuté.

Il se retrouve projeté violemment au sol. Sa jambe est terriblement endommagée. Elle est tellement pliée qu’on dirait qu’il lui manque une partie de la jambe. Le jeune sera ensuite emmené à l’hôpital dans lequel il subira une opération pour sa jambe.

Pour l’heure, la police contredit cette version des faits. Elle évoque une course poursuite et une tentative de contrôle d’identité de l’individu. Les policiers auraient demandé à l’individu de s’arrêter. Pour cela, les policiers seraient donc sortis de leur véhicule et auraient attendu le jeune homme sur la route, portière ouverte. Selon eux, le jeune homme, à pleine vitesse, ne serait pas arrêté mais aurait foncé sur le véhicule de police.

Quelques éléments

On comprend mal comment un jeune homme pourrait décider de foncer sur un véhicule à l’arrêt. Cette version des policiers questionne. S’ils avaient été debout portière ouverte sur la route, le jeune homme aurait logiquement tenté de les éviter.

Pourquoi les policiers ont-ils attendu sur la route portière ouverte sachant que la route est très étroite et à sens unique, sachant que la victime roulait à vive allure et sachant qu’il faisait nuit ce qui diminue la visibilité ?

Une caméra placée non loin du lieu de l’accident aurait pu filmer l’accident. Cette caméra se trouve dans une station-service aux abords de la route. La famille pourrait donc y avoir accès si elle porte plainte. Espérons donc que dans ce cas, la famille et leur avocat puisse avoir accès à cette fameuse vidéo.

Suspiscion de racisme

Dans ce genre de cas, certaines personnes essaient de légitimer l’accident et se réjouissent même des blessures du jeune homme. On entend ou on lit qu’il n’avait pas de casque, que le moto n’était pas homologuée. Il est alors bon de rappeler qu’en France, la loi ne prévoit pas une différence de traitement en fonction des individus. Quelque soit ce que vous êtes, toute interpellation ou contrôle doit se faire avec le même respect.

Le non-respect du confinement ne doit pas être un prétexte à la violence. Il est bon de rappeler que de nombreux Français ne respectent pas le confinement mais ne sont pas pour autant victimes de violence.

Non-respect du confinement dans de nombreux parcs en France

Les violences pour non-respect de confinement (ou non port de casques) semblent réservés à une catégorie de la population. Les jeunes d’origine africaine de banlieue parisienne semblent être la cible de violences policières sous couvert de respect du confinement.

Il faudra sûrement plusieurs années pour connaitre l’issue judiciaire de cette affaire.

VJV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s