Les écoles françaises ouvriront-elles le 11 mai ?

Edouard Philippe, premier ministre, a donné une allocution, hier dimanche 19 avril, concernant entre autres, le déconfinement et le retour à l’école.

Alors, les écoles réouvriront-elles le 11 mai? OUI, mais pas comme avant.

Le Premier ministre a affirmé qu‘ « on ne peut pas geler [tous les services] indéfiniment. » Il ajoute : « Nous devons rouvrir les écoles » tout en précisant qu’ « elles n’ouvriront pas partout. » Bien sûr, il y a des conditions à cette reprise. Néanmoins, le ministre souligne une nécessité d’assurer la continuité de la vie de la Nation.

Lors de son discours, le premier ministre n’a pas précisé les détails de ce retour car des réflexions sur différentes hypothèses de retour sont encore en cours.

Pourquoi rouvrir les écoles?

Selon le premier ministre, 5 à 10 % des élèves sont privés de tout contact avec l’école pendant le confinement. ( Notamment ceux qui n’ont pas de connections internet). Cette situation représente un danger pour la Nation selon le Premier ministre.

Ces enfants « déscolarisés » seront vraisemblablement prioritaires pour un retour à l’école dans le respect des distances de sécurité et des gestes barrières.

Il faut assurer la continuité de la vie de la Nation. Pour Édouard Philippe, il est nécessaire de relancer certains services tels que les transports ou l’école. Il est nécessaire de continuer à « préparer les générations futures« .

Même si cela n’a pas été dit, la relance économique, la reprise du travail dans certains secteurs seraient facilités par le retour des enfants à l’école. Les parents pourraient plus facilement aller au travail ou tout simplement télé-travailler.

Les conditions du retour en classe.

Le reprise de l’école ne peut-être envisagée que si certaines conditions sont remplies.

Préserver la santé des Français. C’est l’un des grands principes du déconfinement. Si les distances de sécurité sociales (1 m entre 2 personnes) ne peuvent pas être respectées, il n’y aura évidemment pas de réouverture des écoles.

Rétablir la capacité d’accueil des hôpitaux. On ne peut pas envisager une réouverture des écoles si les hôpitaux sont saturés par des malades du covid-19 sachant que les enfants sont vraisemblablement des vecteurs du coronavirus.

Maitriser la circulation du virus. Il faut s’assurer que l’on puisse limiter la propagation du virus dans l’ensemble de la population donc limiter le nombre d’infections. On ne peut envisager une réouverture des écoles que si le R0 est inférieur ou égal à 1.*

La réouverture des écoles dépend donc de toutes ces conditions.

Les différents scénarios.

Édouard Philippe n’est pas rentré dans les détails mais il a donné quelques idées de scénarios qui sont en cours de réflexion à l’heure actuelle. Il a insisté sur le fait que le retour à l’école se ferait de manière progressive.

Scénario n°1. Ouvrir les écoles dans les territoires qui ont été très peu touchés par le virus. Selon le ministre, certaines zones ont été épargnées par le coronavirus. Dans ces zones, une réouverture plus large des écoles pourrait être envisagée.

Scénario n°2. Il faudrait fonctionner par moitié de classe. Une semaine sur deux, l’une des moitiés de classe viendrait à l’école pendant que l’autre serait à la maison.

Scénario n°3. Prévoir l’utilisation de locaux plus grands pour accueillir les élèves. (Les gymnases, par exemple).

Quoiqu’il en soit, il faudra s’armer de patience pour attendre le plan définitif fin avril -début mai

Des objections

De nombreux parents refusent de mettre leurs enfants en classe. Au niveau politique, l’ex-candidat aux présidentielles, Jean-Luc Mélenchon a déclaré que s’il avait un enfant bas âge, il ne le mettrait pas à l’école.

De plus, certains enseignants demandent un droit de retrait et refusent de travailler dans des conditions où ils ont l’impression de mettre leur santé en danger.

En effet, il paraît difficile de pouvoir respecter les distances de sécurité même avec des moitiés de classe.

Pourra-t-on garantir des masques chirurgicaux (et pas des masques en tissus) aux enseignants, aux élèves ? Au vue de la pénurie de masques chirurgicaux, la réponse tend à être négative.

Comment faire respecter les gestes barrières tels que éternuer dans son coude à des enfants de maternelle?

Les vacances d’été

Même si rien n’est décidé officiellement, le ministre Édouard Philippe déconseille les voyages. « Je crains qu’il ne soit pas raisonnable d’envisager des voyages loin à l’étranger« .

Tout ce qui engage un regroupement d’individus qui entraînerait un défaut du respect des distances de sécurité est déconseillé.

*le R0 ( prononcé R « zéro ») correspond au nombre de personnes qu’une personne infectée peut contaminer. Le R0 du coronavirus est de 3 à 4 personnes. Autrement dit, un malade contamine 3 à 4 personnes. Grâce au confinement, le R0 est aujourd’hui égal à 0,6 donc inférieur à 1.

VJV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s