Afroféminisme!

Vous connaissez une manière originale de mettre en avant les autrices Noires pendant le confinement?

Des femmes afroféministes de Belgique ont trouvé la solution.

C’est le Don’t Rush Challenge façon afroféministe. Au-delà du maquillage (d’ailleurs certaines des filles ne se maquillent pas) ce qui est mis en avant ce sont les autrices Noires et leurs oeuvres littéraires.

Don’t rush challenge façon féministe

Tout est parti d’une question entre copines : « C’était quand la dernière fois que vous avez lu un livre écrit par une Femme Noire ? »

Alors les filles y répondent en se mettant scène avec des livres écrits par des femmes Noires.

Qui sont ces filles? Il s’agit de leslie_lukamba, slow_nappy, divinekiza, selem.g, sarah_ordeid, aurelie.mlw, sexybombasticmango, hershell_, le.seum.heureux, Justine, betel_mabille, yanoudatoifightsback, ruthgracepa.

Ces noms ne vous disent rien et pourtant certaines d’entre elles sont bien implantés dans le paysage féministe belge.

D’ailleurs, certaines d’entre elles ont déjà mené des actions en Belgique. Marche militante contre les violences faites aux femmes, atelier sur la santé mentale, création de jeu pédagogique sur la notion de privilège, création du concept feminism in progress, création d’un leetchi pour les femmes sans-papiers…

@selem.g : Black Feminism, Anthologie du féminisme noir, Elsa Dorlin
@leslie_lukamba – Un féminisme décolonial, Françoise Vergès

@divinekiza – Afrofem, @mwasicollectif Collectif
@slow_nappy – Stay with me, Ayobami Adébayò
@sarah_ordeid – Chroniques sur le féminisme noir, @djamilaribeiro1
@sexybombasticmango – Homegoing, Yaa Gyasi
@le.seum.heureux – Why I’m no longer talking to white people about race, @renieddolodge
@hershell_ – Bad Feminist, @roxanegay74
@betel_mabille : Afro-communautaire, appartenir à nous-même, @fania_noel
@yanoudatoifightsback – Colonize this ! Young women on today’s feminism, Daisy Hernández, Bushra Rehman
@ruthgracepa – The bluest eye, Toni Morrison
Justine – Ain’t I a women, bell hooks
@aurelie.mlw – Moi, Tituba sorcière, Maryse Condé

Alors maintenant vous savez comment mettre la culture afrodescendante à l’honneur même confinés.

VJV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s